• Toi & Moi

    Warning: Homosexual subject  .

    sourceToi et moi, nous sommes deux sœurs. Les meilleures amies du monde, en réalité. On fait les quatre cents coups ensemble : rien que toi et moi. On est deux vipères, deux tigresses, deux capricieuses, deux chipies et on adore ça. On rit ensemble, tellement fort qu’on en attrape des crampes au ventre et mal aux joues mais on aime trop ça. Il n’y a qu’à deux qu’on se sent vivantes, qu’à deux qu’on se sent bien.

    On a grandi ensemble, dans la même cour d’un immeuble. Voisines et camarades de classes depuis la maternelle, on ne s’est plus quittées. Toujours à dormir chez l’autre. Les parents râlaient mais étaient heureux, parce qu’au fond, on s’entendait bien. Trop peut-être… C’est sûrement pour ça qu’on s’est embrassées, l’autre soir. On se connaît depuis tellement longtemps, que ça nous a parût naturel sur le coup.

    J’étais assise sur ton lit, je te racontais mes déboires de la journée et les derniers ragots qui tournaient. On rigolait bien, l’une en face de l’autre et puis, je ne sais pas pourquoi mais cet oreiller moelleux que je gardais dans mes bras m’a atterrit dans la figure. J’ai compris à ton sourire que c’était toi qui me l’avais lancé. La guerre des polochons était déclarée et j’ai riposté. On riait à gorges déployées, on était heureuses. Et puis, tu m’as fait tomber sur le lit. Je t’ai entraîné avec moi sur le matelas, tombant sur toi. Nos cheveux se sont emmêlés, le blond des miens se mêlant au brun des tiens. On avait perdu notre souffle et le rouge était monté à nos joues. On se regardait comme souvent on le faisait. Mais il y avait quelque chose de différent cette fois. J’ai plongé dans tes yeux verts parsemés de petites tâches marron et cette fois j’ai craqué.

    Je les ai pourtant observé de très très nombreuses fois, ces yeux-là. C’est ta main sur ma nuque qui m’a fait chavirée, alors ? Ou celle sur ma taille ? Est-ce ton souffle chaud contre mes lèvres, ou cette proximité qui m’ont perdue ou bien le fait de sentir ton corps, tes courbes sous moi…

    Tu m’as embrassé ce soir-là. Et j’ai aimé. Parce que je me sentais bien et que c’était avec toi, je me suis juste laissé bercer. Le mouvement de tes lèvres sur les miennes, tes dents qui parfois venaient mordiller et le bout de langue qui venait quémander. C’était bon, hypnotisant. Tu avais le goût des bonbons à la fraise et ton parfum à la rose m’enivrait totalement. Je perdais la tête contre toi et tu avais l’air d’aimer ça.

    Quand je me suis écartée de toi, tu avais le souffle court et les joues rouges. Tu avais ce regard brillant et cet air coupable et moi je souriais. Ton pull trop grand laissait apparaître ton nombril et découvrait une épaule. Tu étais vraiment belle et tu as ris lorsque tu as compris que je ne t’en voulais pas. C’était de ça que tu avais peur. Parce que tu savais que c’était la première fois pour moi. Je me suis poussée et on a continué de rire toutes les deux allongées sur le lit. On a recommencé nos conneries peu après et on a zappé ce détail de la soirée.

    Jusqu’à ce soir. Mes parents nous ont laissés seules à la maison pour cette fois et on est tranquillement installées sur le canapé. Soirée film oblige, on a la couverture, le pop-corn et les boissons à portée de mains. Mais ce soir, le film ne m’intéresse pas. Enfin si… Il m’intéresse mais c’est toi qui occupe mes pensées et je n’arrive pas à me concentrer dessus. J’ai rêvé de toi, la nuit dernière. Notre baiser, notre instant volé au temps tourne en boucle dans ma tête et t’avoir contre moi me rappelle à quel point j’ai aimé ça.

    Tu sens mon regard sur toi et tournes la tête vers moi. Tu suspends ton geste, tu allais prendre ce pop-corn et le manger. J’attrape ta main et je mange ce petit bout de maïs éclaté en te regardant droit dans les yeux. Tu as du sucre sur le bout des doigts et j’ai envie de te taquiner… Je ne suis pas très sûre de ce que je ressens pour toi mais j’ai envie de jouer… Jouer à un tout autre jeu que ceux qui nous ont bercées. Je prends ton doigt entre mes lèvres et je lèche le sucre. Tu vires au rouge dès que tu sens ma langue sur ta peau et je ne peux retenir un sourire, heureuse de mon petit effet. Tu as la bouche ouverte et les yeux ronds de surprises et, sans que je m’y attende, tu m’attrapes le visage et tu m’embrasses. Tu es brûlante, pressée et tu te colles à moi.

    J’ai des papillons dans le ventre et mon cœur bat un rythme effréné dans ma poitrine. Mon sang me brûle les veines et bat mes tempes. J’aime t’avoir contre moi, sentir tes courbes et ta peau s’embraser sous mes doigts. Ton shampoing à la rose en harmonie avec ton parfum et la douceur de tes lèvres me rendent folle. Tes cheveux tombent en cascades sur le côté de ton visage et je ne peux m’empêcher de me dire que tu es ravissante. En fait… Je crois que je t’aime…

    © Naeri


  • Commentaires

    1
    Samedi 6 Juin 2015 à 19:43

    P*tain c'est beau!

    2
    Samedi 6 Juin 2015 à 19:44

    xD 
    Merci ! ... Je... Ne sais pas quoi répondre à ça ! 

    3
    Samedi 6 Juin 2015 à 19:46

    Dis, dis, t'en referas hein? *q*

    4
    Samedi 6 Juin 2015 à 19:55

    Je travaille sur un autre là ^-^

    5
    Dimanche 7 Juin 2015 à 19:26

    Oh Naeri, que je suis heureuse de voir ce que je suis en train de voir !
    Tu es revenue, toi la parfaite auteure de textes que j'aime lire. Tes écrits sont revenus. Et pas n'importe comment : ils sont revenus en force ! Tu sais, je ne sais pas si j'avais osé te le dire, mais maintenant que c'est passé je te l'avoue : Te lire m'avais beaucoup manqué...!

    Ça fait du bien de voir que tu as recommencé à écrire des textes toujours meilleurs. Vraiment...arrrh, les mots que j'aimerais dire pour exprimer mon ravissement n'existent pas. Juste, je suis heureuse, voilà tout :') Et j'ai adoré cette jolie petite histoire d'amour que je viens de lire là. ♥

    6
    Dimanche 7 Juin 2015 à 20:07

    Véritay, si je ne t'ai pas remercié en message privé, là je suis obligée... Ton message me va droit au cœur ! 
    Je suis loin d'être parfaite et je ne veux surtout pas le devenir mais tes mots m'ont touchés... Je ne pensais pas que tu aimais autant ce que je faisais... Et bon sang, lire ça... Ça fait du bien à son pitit cœur. Tu as faillis me faire pleurer. J'en perds mes mots. 

    J'ai effectivement décidé de ne pas abandonner l'aventure, de continuer un peu mon chemin et lire des messages comme les tiens me font comprendre que finalement je n'ai pas ais le mauvais choix. 

    Dans tous les cas, je suis très très très très heureuse que ce texte t'ai plut et d'avoir eus la merveilleuse surprise de ton commentaire aujourd'hui ! Merci mille fois et plus encore... ♥

    7
    Mercredi 10 Juin 2015 à 22:07

    Salut, ça fait longtemps :D

    J'ai lu ton texte et franchement qu'est-ce que c'est bien écrit ! Tu dois déjà le savoir bien sur, mais franchement je m'étonnes toujours à lire avec beaucoup de facilités t'es textes et même avec plaisir.

    Même si mon commentaire n'est pas très constructif, je tiens quand même à te le dire que j'aime beaucoup ! ^^

    8
    Mercredi 10 Juin 2015 à 23:01

    Salut salut ! Ca fait un petit moment effectivement !

    Ton commentaire est constructif pour moi, car il m'en apprend sur l'impression que laissent mes textes sur vous, mes lecteurs... Et m'aide à savoir ce qui vous plaît ou pas. J'avance doucement et puis... Un avis positif comme le tiens, un petit mot comme ça ça fait toujours plaisir et ça aide à ne pas se démoraliser !

    Merci à toi d'avoir pris le temps de commenter ! 
    Au plaisir de te revoir au détour d'une page~ 

    9
    Jeudi 18 Juin 2015 à 10:28

    Ohoh ça me fait plaisir de lire ça :] !!! Ça fait chaud au cœur, de rien mille fois ;)

    10
    Mercredi 1er Juillet 2015 à 01:28

    Oh, c'est juste super. Un girl love..c'est trop..trop beau. Trop mignon. J'ai l'impression que...tu étais là, ce jour-là, avec mon ancienne meilleure amie, il s'est passé ça. Exactement ça. C'en est perturbant. J'ai..comment dire, revécue cet instant. 

    11
    Mercredi 1er Juillet 2015 à 08:08

    Wowh ! Promis je ne vous ais absolument pas espionnées !! :O 
    Je suis heureuse si ça t'a plu !? :)

    12
    Mercredi 1er Juillet 2015 à 13:07

    Ah ah, je te crois, seulement, c'est tellement étrange...

    Enfin, j'ai adorée 

    13
    Dimanche 20 Septembre 2015 à 18:07

    C'est magnifique... J'aime beaucoup ta façon d'écrire. Félicitation! ♥ 

    14
    Lundi 21 Septembre 2015 à 19:57

    Un grand merci à toi Cladoumira pour avoir pris le temps de commenter, ça me fait vraiment plaisir, d'autant plus que c'est très gentil ! 
    A bientôt j'espère, au détour d'une des pages. ^-^

    15
    Mercredi 23 Septembre 2015 à 13:41

    J'irai  lire tes autres textes a l'occasion! C'est très beau, de rien!

    16
    Samedi 17 Octobre 2015 à 19:27

    C'étais un très beau texte ! Je suis touché par ton talents. ♥

    Mais en tout cas moi je suis sous le charmes de ta manière d'écrire ! *♥*

    Je pense que beaucoup de filles ont du se sentir comme la narratrice du texte ! ^^ 

    • Voir les réponses
    17
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 15:56
    Une autre nouvelle de ce genre ! :3 !!!!
    18
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 16:07

    Yeah ! :3

    19
    Emily Tyr
    Samedi 7 Novembre 2015 à 18:20

    Comme promis, je suis passée sur ton blog pour voir le petit article, mais surtout jeter un oeil à ce que tu fais de ton côté (Eh oui, je suis curieuse :3).

    C'est le premier de tes textes que je lis, et j'ai beaucoup aimé ! On n'a pas du tout le même style, mais c'est justement ce qui rend la lecture agréable, voir d'autres choses, d'autres univers. C'est court, mais c'est parfait comme ça, il ne faut pas plus pour comprendre, le reste peut aisément s'imaginer et ça laisse la porte grande ouverte pour l'imagination.

    Ça m'a beaucoup plu, en tout cas ! Je vais continuer me petite visite, sur ce !

    Emily Tyr.

    20
    Mercredi 27 Janvier 2016 à 19:29

    Un texte ravissant qui donne le sourire. On est heureux pour elles, surtout quand on l'a vécu, qu'on a eu ces papillons dans le ventre, ce sentiment de doute, cette peur d'être rejetée et cette joie de voir l'amitié se transformer en quelque chose de plus fort. Un très beau texte, léger, qui donne envie d'être lu quand ça ne va pas, pour se rappeler que tout ce bonheur existe , qu'on y a également le droit :)

    PS : Je rejoins le groupe de ceux qui réclament un autre texte du genre !

    21
    Mercredi 27 Janvier 2016 à 19:46

    J'y travaille, j'y travaille !! Bon, c'est compliqué en ce moment et j'essaie de changer aussi un peu des "nouvelles" que je peux poster en travaillant aussi sur un projet à chapitre... Mais avec les cours, les projets à tenir... C'est un peu galère.

    Merci en tous cas, ton message me fait très plaisir ! Et oui... Quand on traverse de mauvaises passes, c'est bon de se rappeler que le bonheur ça existe, que c'est pas que pour les autres... !

    Au plaisir de te revoir ♥ 

    22
    Mercredi 27 Janvier 2016 à 19:56

    Plein de courage, de bonnes ondes et de chance pour tes projets, je te souhaite que tout se passe bien ! Ne te presse pas, ça ne donne jamais rien de bon, je voulais juste te faire savoir que je suis impatiente et que cette histoire donne envie d'en lire une autre !

    De même, j'aimerai avoir plus de temps pour lire tes textes mais mon bureau et mes cours m'appellent, malheureusement, j'essayerai de commenter ceux que j'ai déjà lu (en les relisant au passage :p) demain !

    23
    Mercredi 27 Janvier 2016 à 21:06

    Un immense merci ! Ça me va droit au cœur !! Vraiment !!! Je ne me presserais pas mais Je travaille sur un projet, promis.

    Bon courage à toi aussi du coup ! J'attends avec impatience ta visite mais les cours avant tout ! ♥ Gros bisous !!

    24
    Samedi 6 Août 2016 à 11:58

    Tu décris souvent les mêmes sensations, c'est intéressant. Encore une fois un beau texte, il n'y a pas grand chose à redire ! 

    25
    Samedi 6 Août 2016 à 12:16

    Tu trouves que c'est trop répétitif ?? Je m'en suis aperçu et j'essaie de changer un peu mais... C'est plutôt dans les Stories que je travaille ça !

    26
    Samedi 6 Août 2016 à 12:26

    Non ce n'est pas ça, je ne saurais pas comment expliquer. 

    27
    Samedi 6 Août 2016 à 12:54

    Oh d'accord, alors si ce n'est pas trop répétitif ça va ^-^'

    28
    Vendredi 2 Septembre 2016 à 12:30

    Un texte plein d'émotions ! J'aime beaucoup ta description, avec tes mots, ce qui peut paraître banal est rendu incroyable.

    J'aime beaucoup cette façon d'écrire que tu as, c'est poignant, entraînant, ça donne envie de continuer de tout dévorer des yeux ^^

    A quand les nouveaux articles ? ;)

    29
    Vendredi 2 Septembre 2016 à 13:40

    Hey ! Je suis contente de te revoir !

    Je te remercie pour ton commentaire, il me va droit au coeur commetoujours. Je suis vraiment contente de voir que ça te plaît autant ! 

    Pour les nouveaux écrits j'y travaille. Mais un nouveau pensionnaire à la maison vient de bouleverser un peu mon emploi du temps déjà bien chargé à quelques jours de ma rentrée. Du coup, il faudra être patient ! ^-^

    30
    Vendredi 2 Septembre 2016 à 13:45

    Haha je suis patiente ne t'en fais pas !

    Si ce nouveau pensionnaire te prends trop de temps, je vais venir le gronder x) bonne rentrée ! Et ne nous oublies pas ! ^^

    31
    Vendredi 2 Septembre 2016 à 15:26

    Oh non, je ne vous oublie pas. Promis. Juste que je vais devoir repousser certaines choses. Ce n'est pas pour autant que je vous oublie, sois en rassurée ! 



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :