• Personne ne t'a cru.

    Warning: Homosexual subject   .

    Je te revois encore posé là, sur le ponton de bois, sous les flocons dansant. Je te revois encore les larmes aux yeux, assis là... tes pieds nus sur la glace...

    Combien je regrette d'avoir fuit... Combien je regrette d'être partis ce jour là... Si j'avais sus... Si seulement j'avais pus savoir que ce jour là, tu mettrais fin à tes jours... Si seulement j'avais eu le courage de venir m'assoir à tes côtés et de te serrer contre moi... Si seulement je t'avais écouté... Si seulement... Trop de regrets à présent. Je ne sais plus quoi faire... Nous avons étés amis. Maintenant... maintenant tout est finit. Plus de "nous". Plus rien que "toi" et "moi". Ou plutôt... juste "moi"... Tu es déjà là-haut, toi. Plus jamais je ne pourrais espérer un contact, un regard, un sourire. Plus jamais je ne pourrais prétendre à une possible amitié de nouveau à toute épreuve avec toi... Tu es mort. Tu m'a laissé ce soir. Tu as expiré ton dernier soupir et tu t'en es allé. De la même manière que tu es arrivé: dans le plus dérangeant des silences.

    Ce soir... Une étoile s'allume dans les cieux. Tu es à ta place... Parmi ces beautés plus pures que cette neige qui recouvre la ville. Tu es à ta place, et tu brilles. De là-haut, tu pourras surveiller tout le monde, comme tu aimais le faire quand nous étions enfants... Je ne sais pas pourquoi tu as commencé à te montrer violent... Je ne sais même pas pourquoi j'ai répliqué... Si tu savais combien je te regrette... Si tu savais combien je regrette de m'être emporté et de t'avoir frappé. J'aurais dû me contenter de garder mon sang froid, comme à chaque fois. Mais j'avais juste besoin que tu comprennes. Juste besoin que tu reviennes... Je comprends trop tard que ce n'étais pas la meilleure des façons de faire... Ca y est.

    Les larmes roulent sur mes joues alors que je me revois au-dessus de toi en train de te battre. Un soubresaut me prend lorsque je te sens une nouvelle fois t'évanouir... Un sanglot m'échappe lorsque, la dernière image que j'ai de toi avant de perdre connaissance à mon tour, est ton corps dans la neige, avec ce visage si serein... J'ai mal... Une sourde douleur est montée en moi. Je ne sais plus quoi faire... Je ne sais plus parce que tu n'es pas là. Tu ne seras plus jamais là pour moi. Et je sais que ce simple fait va continuer à me ronger de l'intérieur. 

    Je ne sais pas comment, mais mes pas m'ont finalement guidées jusque ce même ponton. Je suis debout, au bord. Le froids a engourdis tous mes sens. Je ne sais même plus si j'ai encore mes doigts... Où mon nez... C'est agréable comme sensation. Plaisant et surtout reposant. J'ai peu à peu l'impression qu'un épais nuage m'englobe.

    J'ai soudain sommeil. Je crois que je vais m'assoir un moment, pour continuer à penser car je ne suis plus sûr que mes jambes soient encore capables de me porter. J'ai toujours mal, tu sais ? J'ai encore mal... à l'intérieur... Et... et... je suis fatigué... las de me battre, las de combattre. Je n'ai jamais voué ma vie qu'à cela... Je n'ai jamais défendus que la cause des autres... Et ce soir encore, alors que la lune se reflète sur la glace... J'ai défendu ta cause auprès de tous les habitants. J'étais le seul à croire en ton innocence... Et je suis encore le seul. Mais ce soir, je sais que tout va se terminer. Pour de bon.

    Je tombe en arrière. Mes paupières se ferment doucement. La neige s'accumule doucement sur moi. J'observe un moment les flocon tomber avant de lever les yeux plus haut. Là, je contemple le ciel. Sombre et éclaboussé de points blancs. Et parmi elles, je vois une étoile se former. Tu as rejoins le cieux. Ça y est... Tu es réellement à ta place maintenant. Je souris et sur cette vision je ferme les yeux. Je me sens partir... Je vais m'endormir. Je vais plonger dans un sommeil éternel si personne ne me trouve... Et j'ose espérer que personne ne me trouve... Je n'ai... plus qu'une envie:... te rejoindre.

    Au revoir... Mon ami.

    © Naeri


  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Juin 2014 à 19:28

    Plein de sensibilité, c'est émouvant... <3

    2
    Lundi 22 Décembre 2014 à 20:55

    C'est triste T.T Joli texte mais j'ai pas tout compris : c'est lui qui l'a tué ou c'est les autres (vu qu'il dit qu'il le défendait) ? EDIT : j'ai relu le début, il s'est suicidé donc ?

    3
    Lundi 22 Décembre 2014 à 21:06

    En réalité, le narrateur et "Lui" sont deux amis qui, au début inséparables, se sont disputés. "Il" a changé, est devenu violent et le narrateur n'a plus supporté. Ils se sont bagarrés et sont tombés dans les pommes tous les deux mais ils ne se sont pas entre-tués. 
    le "Lui" (étrange de dire ça comme ça) s'est finalement suicidé car les villageois l'accusaient d'une chose qu'il n'avait pas fait et il n'en pouvait juste plus. 

    4
    Lundi 22 Décembre 2014 à 21:15

    Je vois je vois. Merci de m'avoir éclairer ! J'ai beaucoup aimé je ne sais pas comment on appelle ça quand tu faisais allusions aux étoiles et à la neige, c'était beau *v* Sinon, je pensais qu'ils étaient ensemble, dommage.

    5
    Lundi 22 Décembre 2014 à 21:24

    Aaah mais ça, c'est au lecteur de se décider quant à la relation qu'ils avaient réellement. Amis et plus si affinité ;)

    6
    Mercredi 3 Février 2016 à 17:05

    C'est juste...Super beau ! Je sais pas quoi dire à part Bravo ! 

    7
    Mercredi 3 Février 2016 à 20:09

    Eh bien merci encore une fois ~ 

    8
    Dimanche 15 Mai 2016 à 13:30

    Whouah *o* j'aime énormément ce texte !! C'est vraiment beau et les sentiments du perso principal sont bien transmis :3

    9
    Dimanche 15 Mai 2016 à 15:39

    Coucou toi ! Ca me fait plaisir d'avoir ton avis ! Et encore plus s'il est aussi positif. J'vais avoir les chevilles qui enflent si tu continues ~ !! Merci ^-^

    10
    Dimanche 15 Mai 2016 à 17:29

    Haha xD ça va être dure de marcher si tu as les chevilles qui enflent x'D Du moment que ça ne t'empêche pas d'écrire, ça me va ;D

    11
    Dimanche 15 Mai 2016 à 17:59

    Tu es tellement gentille, c'est agréable de lire de telles choses !! :D

    12
    Lundi 16 Mai 2016 à 13:03

    Faut savoir que je n'ai aucun tact donc j'ai tendance à dire trop directement ce que je pense xP Mais ça me fait plaisir que mon avis te fasse plaisir :3

    13
    Lundi 16 Mai 2016 à 13:31

    Manquer de tact n'est pas forcément une mauvaise chose, ca dépend de la situation ! :) Moi aussi j'ai tendance à un peu en manquer du coup je fais attention surtout à l'IUT... où les gens ne me connaissent pas encore vraiment. Avec mes potes, ils savent puisque ça fait plus de 4 ans qu'on se connait.. xD Et certains sont pire que moi ! Mais oui ça me fait très plaisir en tous cas !

    14
    Lundi 16 Mai 2016 à 18:23

    xD ça va je ne suis pas la seule alors !

    15
    Samedi 13 Août 2016 à 22:26

    Oh ! J'en ai les larmes aux yeux. C'est tellement communicatif, et puis j'ai connu ce genre de regrets, alors je penses que ça y fait aussi. C'est un texte magnifique, que je viendrai relire plusieurs fois.

    16
    Samedi 13 Août 2016 à 22:38

    Je suis désolée que tu ais eu à connaître ce genres de regrets... Personnes ne devrait avoir à les connaître un jour... Contente qu'il te plaise malgré ça... !

    17
    Samedi 13 Août 2016 à 22:42

    Merci, mais tu sais, tu n'y peux rien. Oui malheureusement, on fini tous par connaître ce genre de douleur, cette perte, et j'en parles sur mon blog, parce qu'il me faut extérioriser les choses, parce que je ne supportais plus de tout garder pour moi. Ca avait beau faire longtemps, c'est extrêmement dur.

    Oui il me plaît, parce qu'il est vrai, et emplit de vérité !

    18
    Samedi 13 Août 2016 à 22:47

    C'est difficile de garder les choses pour soit. En tous cas, certaines sont difficiles à garder... Et il nous faut notre moyen d'extérioriser. Si toi, comme moi, ta façon d'extérioriser est de coucher les mots sur le papier, alors soit ! Chacun fait comme il peut au milieu de toutes ces épreuves à affronter... !

    Merci en tous cas !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :