• Pas ce soir...

    Warning: Fanfiction subject  .

    Base :  Zombie-Loan

    J'abats mon poing sur le carrelage blanc de la douche. Mes larmes coulent, se mêlent à l'eau de la douche.
    J'en ai assez. Je suis las de me battre... Je ne supporte plus cette condition... Je vis sans vivre... Ma petite sœur me regarde. Je la regarde vieillir sans vieillir moi-même... Je suis fatigué de devoir combattre... Fatigué de devoir tuer pour rembourser une dette qui ne cesse de grandir. Je n'en peux plus... Je ne veux plus de cette vie, plus de cette vie proche de toi, Shito. Je ne peux plus... C'est trop... Savoir qu'à chaque instant on pourra te blesser, te faire souffrir, sans jamais te tuer... Savoir que le Xu Fu te torture, expérimente je ne sais trop quoi sur toi... Te savoir jouet entre leurs mains sales... Me savoir incapable de te sauver d'eux... Je ne peux juste plus ! C'est trop... Trop pour moi...

     

    J'ai besoin de toi, mais tu n'as besoin de moi que pour ta main droite. Moi j'ai besoin de toi pour mon équilibre mental... Pour ma vie. J'ai besoin de toi au quotidien... Tu sais, ce n'est pas seulement ma main que je perds lorsque tu t'éloignes de moi... C'est mon cœur qui se brise aussi. C'est cette sensation désagréable de vide qui m'envahit... C'est aussi cette dure réalité qui m'accable: je suis seul.

    Je m'adosse contre le carrelage, laissant le robinet s'enfoncer dans mon dos. Ca fait mal, mais pas autant que mon cœur qui saigne... Je glisse lentement au sol pour me retrouver assis. Mes jambes sont repliées devant moi et je ne peux m'empêcher d'étreindre mes genoux pour poser mon visage dessus.

    J'ai mal. Je sanglote. Je frissonne malgré l'eau brûlante qui coule sur mon corps. J'ai besoin de toi, merde Shito ! Besoin ! Mais ça tu ne le comprendrais pas... Tu n'as même pas parut comprendre que je tienne à ce que tu m'appelles par mon prénom ! ... Tu n'as pas compris pourquoi... Pourquoi alors que j'étais suspendu dans le vide, proche de la mort, proche de glisser, je t'ai imposé de m'appeler Chika... Tu n'as pas compris le regard que j'ai posé sur toi lorsque je t'ai trouvé, ce sang sur toi... Lorsque l'on t'a kidnappé... Tu n'as pas compris la peur que j'ai eu de te perdre...

    Merde à la fin, Shito ! Tu me fais mal !

    Je pleure. Je ne retiens ni mes gémissement ni mes sanglots ni mes larmes. Je ne retiens plus mes soupires... J'ai trop mal. Trop mal pour me retenir. Ca soulage, il paraît... Je ne sais pas... Je crois que j'ai toujours aussi mal... Pourquoi tu me fais ça ? Pourquoi toi, d'abord... ? J'aurais pu tomber amoureux de Michiru... De Koyomi, la flippante Koyomi... J'aurais pu m'amouracher de Yûta... Shiba, mon ami d'enfance... Ou même Sotetsu... Mais non ! Non ! C'est de toi ! Tachibana... Toi ! L'intouchable, l'inébranlable, l'indéchiffrable... L'éternel...

    Il n'y a que comme un zombie que je peux espérer vivre autant que toi, mais à quel prix ?! Au prix de combats constants contre ces zombies illégaux... Au prix de dettes incommensurables qu'à tout moment tu peux payer, toi, me laissant seul dans la merde !... Mais je le suis déjà... Seul, car un jour tu la payeras, cette dette, le Xu Fu la payera et tu t'en iras... Et moi, je mourrai. Parce que je refuserai de payer, de continuer... Car une vie éternelle sans toi c'est trop me demander...

    Je suis épuisé, j'ai envie de partir... De laisser mon corps pourrir... J'ai envie d'oublier, d'abandonner... J'ai trop donné... J'aurais dû mourir sur ce pont... Ils n'auraient jamais dû me ramener... Jamais me faire signer ce pacte... Je n'en peux plus à la fin !

    La porte s'ouvre. Je suis toujours au sol, lamentablement avachi contre le carrelage glacé, nu, trempé, sanglotant et je m'en fous... La personne venant d'entrer pourrait me trouver, se foutre de moi, m'ignorer... ce serait pareil... Pareil pour moi... Car ce ne serait pas toi... Tu ne couperais pas l'eau, tu ne t'agenouilleras pas devant moi, tu ne me prendrais pas dans tes bras... Tu ne passerais pas ta main dans mes cheveux en essayant de me rassurer... Tu passerais simplement à côté de moi sans me voir...

    -Akatsuki ?
    -Chika ! Bordel ! C'est Chika...

    Ma voix s'était brisée, ne prenant pas l'allure d'un cri comme je l'aurai souhaité. Elle trahissait ma situation, elle trahissait mon chagrin, mon épuisement... Elle expliquait tout...

    La cabine dans laquelle je suis se retrouve ouverte sans que je ne sache réellement comment. Je n'ai plus la force de me demander si je l'ai bien fermée. Je suis juste à bout... Je sens une présence, on m'observe. L'eau se coupe. J'ai froids. J'entends des pas dans l'eau et j'ai l'impression que la présence s'est rapprochée. Une douce chaleur enveloppe mon corps nu et glacé. Un souffle heurte mon oreille simplement et j'entends ta voix. Ce n'est juste pas possible mais j'ose y croire... Y rêver...

    -Chika...

    Un murmure à mon oreille qui emplie mon être d'un tout nouveau désire: celui de me battre pour ma survie. Je relève le visage. Ce ne sont pas tes cheveux sombre, ce ne sont pas tes épaules peu larges, ce n'est pas ta peau, ton odeur... Ce n'est pas toi... C'est Sotetsu... Je craque. Je m'agrippe à lui désespérément et me remets à pleurer comme un enfant. C'est trop pour moi... Je n'en peux plus... J'ai envie de tout arrêter. Mon monde s'effondre... Je n'ai besoin que de lui, de toi... De Shito... Et il n'est pas là... Il ne le sera jamais...

    Mes lamentations s'élèvent dans la pièce. Je m'en fous qu'elles soient entendues dans le reste de la résidence... Je m'en fous complètement que tu les entendes, je sais que tu n'y prêteras pas attention... Les autres peuvent bien penser ce qu'ils veulent de moi, personne ne sait... Personne... Sauf Sotetsu, peut-être... Sans doute a-t-il deviné... C'est probablement pour cela qu'il est là... Qu'il m'étreint doucement, me laissant hurler ma peine et ma douleur sur son épaule. C'est éventuellement pour ça qu'il me redresse, me portant dans ses bras pour m'emmener dans ma chambre et me couvrir d'un drap. C'est sûrement pour ça qu'il prend une chaise et me demande de tout lui dire.

    -C'est Shito, pas vrai ?

    J'acquiesce simplement, je ne peux rien faire d'autre. Je finis par tout lui confier. De toutes façons... Il ne lâchera rien avant de tout savoir. Je lui dis tout... Ma lassitude, mes sentiments, ... Tout... Il me sourit tristement. Il sait que demain, tout ira pour le mieux en apparence pour moi. Il sait comment je fonctionne. Il sait que c'était juste un moment de faiblesse, un moment d'égarement... Il sait que demain, j'aurais repris le masque et renfiler l'armure. Il sait que je serais de nouveau cette tête brûlée qui ne réfléchit à rien et qui fonce dans le tas, un large sourire sur les lèvres et des vannes à la con à balancer... Il sait que je serais de nouveau cet adolescent avide de combat, de sensations, ce râleur...

    Mais pas ce soir... Demain... Mais...Juste... Pas ce soir. 

     © Naeri


  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Août 2014 à 16:19

    Je ne connais pas Zombie Loan mais je perçois bien (enfin, je l'imagine) le personnage. Une grosse émotion. C'est très beau. 

    2
    Lundi 11 Août 2014 à 18:48

    C'est le premier mangas qui a fait ... "battre mon coeur" ? Qui l'a fait chavirer... J'ai réellement eus beaucoup de plaisir à le lire, tant visuellement qu'au niveau de l'histoire un peu WHAAAAAT sur les bords mais tellement prenante... Et puis, ça cause de Zombies, et j'aime bien, moi, les Zombies ! *Q*

    3
    Lundi 11 Août 2014 à 19:54

    Oh mon dieu, tu es donc nécrophile !!!

    4
    Lundi 11 Août 2014 à 20:19

    Haha ! Main non !! Je ne fais... Pas de choses avec è_é J'aime juste les histoires avec Zombies ! Je les trouves attachants é_è (même s'ils bouffent tout le monde, oui !)

    5
    Lundi 11 Août 2014 à 20:32

    Ah ah ;p je le savais ça ;)

    Moi zaussi zaimes les zombies !!!

    J'aime bien la chanson de links the sun

    tout, tout tout vous saurez tout sur les zombies !!! XD

     

    6
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 11:06

    Moi non plus je ne connais pas, du coup j'ai été un peu perdue avec les prénoms x) L'histoire est très émotionnelle... Bravo!

    7
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 13:42

    Si tu aimes les zombies, les quêtes, les retournements de situations tu peux aimer le mangas. Je t'avouerais avoir préféré les livres aux animes.
    (C'est d'ailleurs le seul mangas que j'ai dans son intégralité.)

    8
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 18:50

    Eh bien je me renseignerais alors, parce que j'aime bien ce genre de trucs :3



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :