• Object

     

    La nuit tombe sur les rues de Londres mais elles ne restent pas pour autant inactives. Au dehors d'un immeuble, juste devant la porte d'entrée, les phares des voitures font miroiter leurs couleurs sur les murs blancs.

    Tu viens me chercher dans la chambre. Tu m'emmènes avec toi et en silence, je te suis. Tu marches. Tu m'entraînes derrière toi. Le vent est froid ce soir. A la limite d'être glacial. Tu t'es couverte mais je devine aisément que le froid fait rougir ton nez et tes pommettes. Tu t'arrêtes alors qu'on s'engage sur un petit chemin bordé d'arbres, coupant la forêt.

    Tu ne m'as pas adressé un seul mot, pas un seul regard, durant tout le trajet. Je m'attends alors à ce que tu te retournes enfin puisque nous sommes seuls mais tu ne le fais pas. Tu restes immobile en prenant grand soin de me garder derrière toi. Tentes-tu de cacher ton visage ? Après de longues minutes qui me semblent interminables, tu me lâches. Tenant à peine sur mes jambes, je m'assieds. Sous moi, il y a une flaque d'eau. Je suis trempé. Tu ne me regardes toujours pas. Tu me laisses juste là, au milieu des feuilles mortes jonchant le sol que la pluie naissante trempe de nouveau. Je ne bouge pas.  Je ne fais que te regarder.

    Quelques secondes, tu t'arrêtes. Peut-être éprouves-tu certains remords... J'ai l'espoir que tu te retournes et que tu reviennes vers moi. Mais non. Tu te remets à marcher. Tu t'éloignes doucement. Tout doucement. Sans dire un mot, sans faire de bruits. Tu pars sans même te retourner, sans m'expliquer comment continuer à respirer... Ne suis-je donc qu'un simple objet pour... toi ?...

    Oui. C'est ça. Un objet dont tu t'es lassé. Un simple... objet... 

     

    Fin.
    © Naeri


  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Juin 2014 à 19:47

    C'est merveilleusement bien écrit.

    Le sentiment ressenti par une peluche...c'est attendrissant. 

     

    2
    Jeudi 26 Juin 2014 à 19:51

    Ma professeure de français m'a donné un devoir où il fallait écrire sur un objet et faire comme s'il devenait une personne. J'ai eut envie de retenter l'expérience au calme chez moi. Ca a donné ça. Et puis... Moi et les ours en peluche, une TRÈS GRANDE histoire d'amour malgré mon âge... ♥

    3
    Vendredi 27 Juin 2014 à 00:00

    La fin est un peu triste mais j'aime beaucoup :D

    4
    Vendredi 27 Juin 2014 à 09:16

    Un peu, triste... C'est vrai. Mais il t'a plût et j'en suis heureuse, Exotiqua .
    Au plaisir de te revoir ~ 

    5
    Otageek
    Mercredi 10 Juin 2015 à 20:04

    Au début je n'ai pu comprendre le sens du texte, en effet lorsque tu dis "tu" on ne sait pas à quoi tu te réfères. Puis lorsque tu parles des voitures ça mène d'un pas de plus vers la confusion. Dans l'ensemble c'est bien écrit, j'aime beaucoup. De plus cela aurait été émouvant de référer l'objet à une femme, pour une histoire de Romance. "Un simple objet dont tu t'es lassé" qui caractérise le comportement des certains hommes. Bref, bon courage! (ça fait plaisir de lire tes 'nouvelles').

     

     

    6
    Mercredi 10 Juin 2015 à 20:57

    L'emploie de la deuxième personne du singulier "tu" étais voulu et réfléchis. Je ne voulais pas qu'on s'attache à ce personnage, je ne voulais pas lui donner de nom, pas de caractère, je ne voulais limite pas le personnifier. Je voulais qu'on se concentre sur l'objet... 
    Sur ce site, la romance abonde assez comme cela, je crois et j'avais envie de changer, et sincèrement, je ne voulais plus écrire -à ce moment- sur l'être Humain ou en tous cas, je ne voulais plus que le "héro" soit l'être humain... J'avais besoin d'autre chose. 
    La confusion est faite exprès... J'aime jouer avec elle, semer le trouble, enfoncer mes lecteurs dans un chaos apparent alors que l'ordre règne... 

    C'est un plaisir d'avoir ta visite et ton avis.
    Reviens vite ~ 

    7
    Otageek
    Jeudi 11 Juin 2015 à 19:48

    L'Humain, munit  d'un raisonnement qui , parfois, est tellement détourné que l'on pourrait compter ses bêtises, de toute notre vie. Je vois, jouer avec le lecteur? On voit là que tu es à l'aise avec l'écriture. Pour le moment , moi, je me contente de peu: faire comptir, point. J'espère atteindre un jour, ton niveau!


    Bon courage à toi, Naeri-senpaï. cool

    8
    Jeudi 11 Juin 2015 à 20:02

    N'espère pas "atteindre mon niveau". Vise plus haut ! J'ai un niveau assez modeste mais j'aime écrire. Ecrire me sauve de mon quotidien alors je continue.

    9
    Otageek
    Samedi 13 Juin 2015 à 11:06

    Pour être honnête, c'est valable pour moi aussi. Cela permet de me faire voyager, de me couper avec le présent, d'imaginer, et de faire de ma propre imagination, une réalité! Bonne continuation à toi Naeri!

    10
    Lundi 19 Octobre 2015 à 17:50

    Oh non putain sa me r'appelle quand j'était petit, j'avais oublier mon doudou dans un parc et le lendemain je le retrouvais tout déchirer et mon père voulait plus que je la reprenne et la jeta à la poubelle, sous mes yeux, à se moment j'avais vu du chagrins sur les yeux de mon doudou chéri ! Je t'aime Alex je t'oublierai jamais ! ♥♥♥♥

    C'est tellement bien écrit, j'adore ! ♥

    11
    Lundi 19 Octobre 2015 à 18:50

    ^-^ ! Merci ! C'est dommage pour ton doudou :( 

    12
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 22:34

    Oui bon c'étais y'a 7 ans quand même ! x') Mais bon il étais magnifique... J'aimer bien lui lire des histoires. Bon je raconte ma vie mais c'est pas grave ! x'3 Et de rien ♥

    13
    Jeudi 22 Octobre 2015 à 08:16

    C'est tellement trop mignon ! Et ce n'est pas grave si tu raconte ta vie :) Du moment que tu n'en dévoile pas trop sur toi afin de préserver ton identité :)

    14
    Jeudi 22 Octobre 2015 à 19:13

    Merciii ! >w< Oui quand même ah ah ! ^^ Juste quelques détail sa fait pas mal !

    15
    Jeudi 11 Août 2016 à 21:19

    Oh comme c'est triste le pauvre ! Je pourrai jamais faire ça.

    C'est super bien décrit, j'ai bien ressentit le désespoir et la tristesse de l'ourson à travers tes mots. Je trouves ce texte - encore une fois - vraiment bien décrit, transportant et étonnant. Au début, on s'attend à ce que ce soit une personne qu'elle tient par la main, et ce doute est vraiment bien ! :)

    16
    Jeudi 11 Août 2016 à 22:43

    Je te remercie ! J'ai écris ça en regardant l'ours en peluche de ma mère. Il m'a inspiré... Moi qui aime beaucoup les nounours en peluche au point d'en avoir un petit nombre maintenant ! Haha !! Je sais pas.. J'avais envie... Je suis contente qu'il t'ai plu encore une fois en tous cas !!

    17
    Vendredi 12 Août 2016 à 08:49

    C'est incroyable comme regarder ou écouter quelque chose peut nous inspirer... Moi aussi j'aime les peluches malgré mon âge j'au toujours trouvé ça mignon :) c'était une très bonne idée encore une fois ! 

    18
    Vendredi 12 Août 2016 à 19:04

    J'ai un Stitch qui dors avec moi dans mon lit, les 42 nounours en peluches qui m'observent et veillent sur moi (et parfois trouvent le chemin de mon lit quand un vieux cauchemar revient) et tout le reste des peluches qui ne tient plus nulle part dans un gros gros panier. Je ne peux pas les garder dans mon lit car je bouge tellement qu'elles s'envoleraient chaque nuit et ça serait un vrai champ de bataille mais sinon... J'adore les peluche et j'ai toujours aimé ça. Et oui, c'est incroyable comme nos sens peuvent nous émerveiller, nous inspirer...  !!!

    19
    Vendredi 12 Août 2016 à 21:06

    Haha moi je dors avec un lapin bleu :) j'ai aussi d'autres peluches, cinq, dans mon placard, je peux pas trop en avoir à cause de mes allergies. Mais bon, du moment que j'en ai un avec moi ça me va :) l'inspiration est partout, tout le temps, dans une sensation, une odeur, un son... c'est incroyable

    20
    Vendredi 12 Août 2016 à 23:07

    L'inspiration est partout, mais des fois, il reste difficile de la trouver ~ Un étrange paradoxe !

    21
    Samedi 13 Août 2016 à 10:18

    Oui tu as raison ! ;)



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :