• I'm not a Drama Queen...

    Warning: Homosexual subject   .

    Trois pas et je suis au bord du quai. Un quatrième et je tombe sur les rails. Un quatrième et tout s’envole et se termine, mes maux, mes peines et mes regrets.

    Mon reflet déformé sur les vitres des wagons me déprime, il me dégoûte. Je me dégoûte, maman. Des gens autour de moi sourient et je n’envie plus ces gens-là. J’étais comme ça, moi aussi mais c’était il y a tellement longtemps…

    J’aurais dû naître garçon, maman. J’aurais fait des sports de combats et aurais chahuté à en déchirer mes jeans. J’aurais porté des caleçons et sentit une trique entre mes cuisses au matin. J’aurais eu un torse à montrer nu et des jambes dignes du Yéti. J’aurais eus une voix au timbre aigüe et mué ensuite. J’aurais exécré les paillettes et le vernis, les frous-frous et les talons. J’aurais maté les nanas, adoré les petits seins et les hanches fines et ont aurait trouvé ça normal.

    Mais je suis née fille et le suis restée en croyant me complaire dans ce corps jusqu’à ma majorité, bercée d’illusions toutes aussi stupides qu’inutiles. Tout semblait génial les jours où j’étais trop occupée pour penser. Et puis il y a eu un déclic chez moi et tout a changé. Pourtant mes cheveux longs, je les ai toujours aimés lâchés et cascadant dans mon dos. Sauf peut-être les fois où je les voulais courts…

    J’ai essayé tant de fois d’être une femme, maman, en enfilant robes, jupes et bijoux et en mettant un peu de mascara sur mes yeux, mais je me suis aperçue dans les bras d’un homme que je voulais en être un… Quand j’ai réalisé ça, j’ai compris aussi que j’aimais les filles. Voilà, je te le dis… Je suis une fille qui aime les filles, et ça tout le monde le sait au lycée. Ca a fait le tour rapidement et je suis devenue le souffre-douleur de la classe à cause de ça… Des gens que je ne connaissais même pas se sont mis à me bousculer du jour au lendemain et se sont mis à se moquer de moi.

    Affronter les remarques acerbes, les mots gravés sur le casier ou les insultes verbales. Affronter le regard haineux des autres, supporter d’être traitées comme une paria, malmenée et parfois même frappée, laissée pour morte, à pleurer dans les vestiaires de lycée, ses vêtements déchirés et trempés par la douche glacée qui crachait en continue. C’est vraiment pas facile d’entendre les rires de tous ceux qu’on considérait comme camarades voir amis.

    Les larmes deviennent subitement plus douloureuses et le cœur se brise beaucoup plus rapidement quand on comprend finalement qu’on est seule face au monde entier, seule à devoir endurer ça tout ça parce que les gens ne sont pas foutus de comprendre ! Parce que non, maman, je ne t’en ai jamais parlé. J’avais peur de ta réaction parce que je t’aime maman et que je ne voulais pas voir dans tes yeux ce que je vois quand les autres me regardent.

    Ah, il est beau le monde… Ah elle est belle la Terre.

    Trois pas et je suis au bord du quai. Un quatrième et je tombe sur les rails. Un quatrième et tout s’envole et se termine, mes maux, mes peines et mes regrets. Quatre pas et j’en ferais un cinquième vers une autre vie. Plus heureuse, je l’espère. Elle ne pourrait pas être pire, il n’y a pas pire que de se voir interdit de vivre pleinement sa vie.

    J’espère que tu me pardonneras, maman, d’avoir voulu tenter ma chance ailleurs.

    © Naeri


  • Commentaires

    1
    Jeudi 4 Février 2016 à 20:43

    Tu sais très bien ce que j'en pense je crois.

    Je ne peux même pas objecter, critiquer. Tu sais tout. Vraiment tout.

    <3

    2
    Vendredi 5 Février 2016 à 16:14

    Première à commenter ! Bravo :P
    Oui, je pense savoir effectivement ~ ♥

    3
    Samedi 6 Février 2016 à 10:12

    Dès que je vois une nouveauté venant de toi je m'empresse de cliquer voyons ! ^^

    4
    Samedi 6 Février 2016 à 11:55

    Tu es adorable !!

    J'ai peut-être une autre petite "nouveauté" qui va atterrir bientôt sur l'une des pages de PL. On ne sait jamais... Peut-être que ce sera dans cette rubrique ~

    5
    Samedi 6 Février 2016 à 17:40

    Oh! Alors je guette !

    6
    Mercredi 10 Février 2016 à 23:44

    Je guette aussi ;) très joli texte encore une fois, avec une thématique très intéressante. J'aime beaucoup ta façon d'insérer des mots plus "crus" dans tes textes, c'est naturel et ça donne de la profondeur aux personnages sans être vulgaire.

    Je ne peux m'empêcher de penser qu'avoir le point de vue de la mère serait aussi très intéressant, c'est beaucoup plus rare de voir l'autre coté du miroir. Cela permettrait de décrire des émotions différentes, mais ce n'est qu'une proposition ^^ ! Sur ce, je retourne à mes révisions, pas moyen de poster avant vendredi soir je pense. Passe une bonne semaine :)

    7
    Vendredi 12 Février 2016 à 08:54

    Tu as raison, je n'avais jamais pensé à écrire la façon de voir des parents. Je pense pouvoir faire ça c'est une très bonne idée je te remercie !! :) 

    Merci également d'être passé et d'avoir laissé un mot. Ça fait toujours très plaisir ! J'ai eu un petit momentd'absence et je m'en excuse. Je voulais poster plus tôt une autre fiction mais quelques petits soucis persos ont fait que je n'ai pas pu. Je me ferais pardonner ! 

    A très vite !

    8
    Samedi 16 Juillet 2016 à 17:58

    Je suis tout simplement fascinée par tes mots, ton vocabulaire si riche, et ta façon de parler, où plutôt d'écrire. J'aime vraiment ce texte, les sentiments décris sont poignants, entraînants.

    Tu décris les sentiments ressentis par de nombreuses personnes aujourd'hui, et c'est vraiment insupportable pour moi de voir que les gens rejettes d'autres personnes parce qu'elles sont "différentes". C'est tellement rageant de les voir les frapper, les blesser avec des mots, que je ne peux que t'admirer pour avoir écrit un tel texte.

    Je te souhaite une bonne continuation ! Bravo.

    9
    Samedi 16 Juillet 2016 à 20:59

    Je suis vraiment touchée par ton commentaire. C'est vraiment agréable à lire et ça fait plaisir.

    En ce qui concerne ce que tu évoques... Oui, c'est vraiment atroce de voir ce qu'on peut faire à une personne sous prétexte qu'elle est différente. Atroce, immonde,... Les adjectifs qui me viennent ne sont pas assez forts et ne le seront jamais. Malheureusement la connerie touche tout le monde, et à mon sens s'en est une belle de maltraiter une personne juste pour une raison aussi débile.

    Mais enfin ! Je te remercie !
    Au plaisir de te revoir au détour d'une de ces pages !! :) Merci encore d'avoir pris le temps de laisser un petit mot :)

    10
    Samedi 16 Juillet 2016 à 21:33

    C'est tout à fait normal. Promis, je lirais bientôt le reste. Merci à toi de nous partager ces écrits !

    11
    Samedi 16 Juillet 2016 à 21:37

    Haha ! Prends ton temps et ne te sens obligé de rien ! :)

    12
    Samedi 16 Juillet 2016 à 21:50

    Je ne me sens pas obligée, j'ai juste envie de continuer ! :)

    13
    Samedi 16 Juillet 2016 à 22:06

    Bon et bien ! Soit, si tu ne t'y sens pas obligée, c'est nickel !! :) Je serais ravi de te recroiser au détour d'une des pages !! Vraiment !

    14
    Samedi 6 Août 2016 à 11:49

    Un très beau texte qui montre l'un des problèmes de cette société. La répétition de la phrase du début, c'est pas mal. J'aime bien.

    15
    Samedi 6 Août 2016 à 11:51

    Mercii ! C'est très gentil ! J'ai trouvé pour la phrase du début que ça terminait la boucle... Que ça clôturait bien.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    16
    Samedi 6 Août 2016 à 11:53

    Exact !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :