• Don't Look Back


     

      

    Ce texte à été écrit à la demande d'un ami sur cette image pour tester mes capacités d'improvisations.  

     

     

     

    Je cours. Je ne dois pas me retourner, jamais. La capuche jaune de mon K-way me cache la vue mais je dois continuer. Je lève un peu plus la tête, la pluie frappe mon visage. J'ai peur. Ma sacoche heurte ma hanche à chacun de mes pas précipités. La bandoulière me lacère l'épaule mais je dois continuer, encore. Fuir, m'en aller, loin... J'ai le souffle court et le cœur qui bat la chamade. J'ai vraiment peur... Ça ne va donc jamais se finir ?

    Qu'est-ce qui m'a prit d'accepter leur proposition... ? Si j'avais refusé, je ne serais peut-être pas là aujourd'hui...

    La berge se profile devant moi. Je ne peux plus bifurquer... Je ne peux ni m'échapper ni faire marche arrière... Dans quelques minutes, je serais prise au piège, coincée entre l'eau glacée de la baie et son fort courant et cette armée qui me pourchasse et me traque depuis deux mois maintenant... Je n'en peux plus de me cacher, de me fuir moi-même. Je n'en peux plus de n'être qu'un nom et de ne pouvoir m'attacher. Je ne veux plus être une légende...

    Plus vite que prévu, j'arrive sur le bord de la rive. Ça y est. C'est la fin. En face de moi, les lumières floues de la ville illuminent la surface de l'eau. Je les entends déjà arriver. Leurs gros 4X4 roulent si vite... Je me demande comment j'ai pus garder un écart aussi important pendant tout ce temps. Sans doute ce qu'ils m'ont fait là-bas... Mais c'est finit, ils ne m'utiliseront plus jamais... Ils ne m'auront pas ! Pas vivante... Pas morte.

    Les phares ne jettent que mon ombre sur l'eau miroitante. J'entends une dizaine... Non, une trentaine d'hommes descendre. Tous de noir vêtus, ils ressemblent à des clones. Ils pointent leurs armes sur moi. La multitude de faisceaux me visent, j'en vois quelques un par transparence sur mon k-way. Ils sont tous sur moi. Je pourrais les tuer sans qu'eux ne m'égratignent si je le voulais... Mais je n'en peux plus... J'ai vu trop de morts... J'ai trop tué...

    Derrière la barrière humaine qui se dresse devant moi, je le sens, je l'entends, comme si je le voyais de mes propre yeux, descendre. Il est là. Je l'entends refuser quelque chose, sans doute un parapluie. Il ne doit pourtant pas bien être couvert, il n'a sûrement que son t-shirt noir pour le protéger. Il ne semble pas s'en formaliser, semblant trop occupé à me regarder. Je sens son regard peser dans mon dos.

    -T'approche pas.

    Je grince, je boue sur place. Comment ose-t-il venir ? Il aurait dû rester dans sa voiture, à l'abri d'un éventuel retournement de situation... Il aurait dû.

    -Calme-toi, N501...

    C'est trop ! Trop ! Je ne suis qu'un numéro pour lui ? Lui qui m'a embrassé l'autre soir, qui m'a fait des avances... Lui avec qui j'ai partagé huit ans de ma vie, qui m'a appris à être un bon soldat alors que je n'étais qu'une enfant... Un simple numéro ? Ma voix se brise. J'ai crié semble-t-il. Je ne m'en suis même pas aperçu. Il semble ébranlé. Je n'avais jamais haussé le ton devant lui. Tant pis, puisque c'est la dernière fois que l'on se voit.

    -Ne bougez-pas !

    Me hurle-t-on alors que je me retourne lentement vers eux. Qu'ils tirent ! Il leur donne l'ordre de ne pas m'abattre. Un peu de considération pour moi ?... Non même pas, ils ont juste besoin de moi en vie, je le vois dans son regard.

    Ils reculent lorsqu'ils voient ce que je tiens dans mes mains. Oui... Eh oui... Une grenade... Accrochée autour de mon index, la goupille pend négligemment. J'ai gagné.  Pour la première fois, je gagne. Pour la première et la dernière fois.

    -Fais pas ça ! hurle-t-il.

    Il s'approche, je menace d'ouvrir la main et de la laisser se déclencher. Il s'immobilise aussitôt. Il reste silencieux, j'ai gagné. Un large sourire s'étend sur mon visage. Le sien semble se briser.

    -Je t'aime Nathalis !

    Mon corps se met à trembler. Mes membres s'engourdissent d'un coup. Je suis fatiguée, mon sourire s'éteint et avec lui cette joie qui m'envahissait il y a quelques minutes encore... Non... Non, il n'a pas le droit... Pas comme ça... c'est injuste ! C'est faux ! C'est un mensonge ! Pourquoi... Juste pour me ramener ? Mais je ne veux pas... Je ne pourrais pas... Je ne veux plus revoir cette table en métal froid sur laquelle je dois m'allonger. Je ne veux plus sentir la douleur de ces seringues s'enfoncer dans ma peau et leur produit brûler mes veines. Je ne veux plus perdre le contrôle de mon corps sous la douleur... Je ne veux plus être leur jouet, leur expérience, leur Super-soldat ! Je ne peux plus !

    Des larmes s'échappent de mes yeux et roulent sur mes joues, se mêlant aux gouttes d'eau furieuse. Non... Non... Je recule. Il veut me retenir, je fais un dernier pas et je sens le sol se dérober sous moi. Je suis dans l'eau. Elle est vraiment froide. Je sens le courant m'emporter au loin. Je ne peux pas luter... Enfin... Je pourrais mais je ne veux pas. Je desserre mes doigts. Je me mets à compter et ferme les yeux...

    Un...

    Deux...

    ...

     

     

    © Naeri

     

     

    Fin.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 19 Octobre 2014 à 15:13

    J'aime bien. J'ai de suite compris de quoi il en retournait, tes mots percutent. Comme d'habitude d'ailleurs :)

    Quelques petites fautes comme je l'ai remarqué ^^

    2
    Dimanche 19 Octobre 2014 à 15:16

    Argh... Vraiment ? J'ai pas fais attention... Je vais les corriger si je peux et si tu en vois toujours d'ici là, je pourrais te donner le fichier pour que tu me reprennent. Tu pourras me taper dessus comme ça en disant "ET ELLE, TU NE L'AS PAS VU !"

    3
    Dimanche 19 Octobre 2014 à 15:44

    Ah ah ! Oh, cela arrive à tout le monde. 

    4
    Mercredi 29 Octobre 2014 à 19:45

    Aaaah, pourquoi je prends désormais plaisir à venir sur ton Blog, c'est bien expliqué, je suis dans la scène, beaucoup de vérité me percutent, et le visage de la fille sur la photo entre en parfaite concordance avec le texte, c'est absolument parfait! A toi mon profond respect!

    "Me hurle-t-on alors que je me retourne lentement vers eux. Qu'ils tirent ! Il leur donne l'ordre de ne pas m'abattre. Un peu de considération pour moi ?... Non même pas, ils ont juste besoin de moi en vie, je le vois dans son regard."

    C'est beau, c'est vrai, on retrouve la le style d'homme "manipulateur", tu l'as bien fait ressortir par "Non même pas, ils ont juste besoin de moi en vie, je le vois dans son regard."

    Encore et toujours bonne continuation à toi,

    Aladin-san.

    5
    Samedi 17 Octobre 2015 à 19:33

    OMG, c'est juste magnifique ! Encore qu'elle talents splendide as tu ? X) C'est une histoire magnifique que tu imaginer ! ♥

    • Voir les réponses
    6
    Samedi 7 Novembre 2015 à 22:17

    Merci beaucoup pour ton commentaire ! Je suis à la fois flattée que tu apprécie mes textes et navrée que tu te reconnaisse dedans. J'essaye de restituer ce que je ressens au mieux mais je ne prétend pas écrire de jolies choses, le fond prime souvent sur la forme, contrairement à toi qui allie très bien les deux ! Tu as un sacré talent d'écriture. J'ai lu ce texte et mon pouls s'est accélérer parce que je me suis vraiment mise à la place de l'héroïne ! *rire* Pour un défi d'improvisation, c'est vraiment réussi ! J'aimerai même pouvoir lire une suite car j'apprécie beaucoup le dilemme intérieur de l'héroïne. (Et j'ai terriblement hâte de trouver un peu de temps pour lire tes écrits, en particulier les boy's love ! ~) 

     

    N'hésite pas à revenir t'égarer dès que l'envie t'en prend, l'hôte sera toujours là pour t’accueillir et discuter autour d'une tasse de thé. Quand à ton blog, j'espère très vite pouvoir le parcourir en entier ! 

    7
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 07:49

    Merci à toi pour le tiens ! ^-^ C'est très gentil et je ne sais plus trop où me mettre... En ce qui concerne la suite, je ne sais pas vraiment. Peut-être, peut-être pas. Pour l'instant je ne suis pas certaine d'en faire une mais peut-être qu'un jour je me déciderai comme ça ! Mais en écrivant ces lignes, j'étais loin d'imaginer que les lecteurs se mettraient aussi facilement dans sa peau !

    Je t'attends alors avec impatience au détour d'une des pages de PL ! Quand tu peux et quand tu veux !

    A bientôt !

    8
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 12:33

    J'aime assez, au début je n'ai pas ton compris, pourquoi les chiffres ? Je me suis demandée "elle est a des pouvoirs " mais j'ai plus l'impression que c'est comme quand on marquait les juifs pendant la seconde guerre mondiale pour leur enlever leur humanité.

    9
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 19:46

    Il y a un peu de ça, oui. On lui enlève son humanité. Mais elle ne l'a peut-être jamais vraiment eu. C'est au lecteur de donner sa propre interprétation à ces numéros. La personne pour qui j'ai écris ce texte m'a dit qu'elle était le résultat d'une expérience, toi tu as pensé à ces tatouages qui enlevait l'identité mêmes des personnes pendant ces périodes sombres... Enfin bon !

    Merci d'avoir commenté, encore une fois !!

    10
    Mardi 9 Août 2016 à 12:09

    Vraiment... fascinant. Les mots ont glissés sous mes yeux, avides de plus de détails, et tu en as vraiment donné. C'est intrigant, envoûtant cette façon d'écrire ! Je demande plus ! Encore et encore plus de textes, plus de mots, parce que tu as un don pour nous captiver. Je te resterai fidèle ! Bonne continuation ;)

    11
    Mardi 9 Août 2016 à 13:01

    C'est vraiment agréable de lire des mots comme les tiens, tout empli de gentillesse et d'encouragements ! Je suis remotivée à bloc ! Merci merci merci, j'ai ma petite larme à l’œil. La fatigue me rend émotive, haha ! Je suis tellement contente que mes textes te plaisent en tous cas !!

    12
    Mardi 9 Août 2016 à 13:04

    Quand on aime vraiment, on le dit. Je suis contente d'être aussi motivante, et de t'émouvoir - même si c'est parce que tu manques de sommeil ! Et je continuerai ne t'en fais pas, je comptes lire chaque article et - bien sûr - commenter pour te donner envie de continuer ;)

    13
    Mardi 9 Août 2016 à 18:35

    Tu es un ange, je ne sais que dire de plus !!

    14
    Mardi 9 Août 2016 à 19:32

    Haha merci du compliment :)

    15
    Mardi 9 Août 2016 à 20:17

    Mais je t'en prie, je le pense. Un ange plein de gentillesse qui donne conseils avisés et commentaires agréables et sincères sans rien attendre en retour. 

    C'est vraiment très agréable de discuter avec toi, tout autant que de te lire !

    16
    Mardi 9 Août 2016 à 21:13

    Ça me touche vraiment :) je peux en dire autant de toi, vraiment. Je penses qu'on se soutient mutuellement, parce qu'on comprend toute les deux à quel point il est important d'encourager les autres. C'est d'autant plus agréable de te lire toi - je me répète à force - parce que ton univers transmet quelque chose de magique, de fort à travers des mots. C'est important pour moi d'être transporté dans l'histoire, de me sentir à la place du personnage, et je peux te dire que c'est le cas avec le talent que tu as ! C'est incroyable, je me sens vraiment bien à lire tes textes, j'ai beau ne pas les avoir commencé, je sais de suite qu'ils vont me plaire.

    Bref, je m'égare encore une fois, tous ces arguments pour te dire que les compliments que tu m'adresses te sont aussi retournés :)

    17
    Mercredi 10 Août 2016 à 01:03

    C'est vraiment adorable !!

    Je suis contente de voir que mes textes t'emportent avec eux, et pourtant j'ai tellement l'impression qu'ils ne mènent pas loin... C'est difficile de créer tout un univers en un texte court c'est d'ailleurs pour cela que je travaille des fictions à chapitre maintenant. Je veux vous faire voyager encore plus loin... ! Mais j'ai du mal. J'ai des doutes aussi mais savoir qu'avec de simples nouvelles je peux vous emmener avec moi, vous embarquer dans ces histoires c'est déjà un succès en soit.

    Mais sinon, tu as raison... C'est certainement parce que nous savons que c'est important d'encourager et de soutenir les gens.. :X C'est vraiment agréable de discuter avec toi !

    18
    Mercredi 10 Août 2016 à 09:14

    Je comprends ce que tu veux dire. Je me force à écrire un peu tous les jours, ou à me relire, pour ne pas perdre le fil.

    Tes textes mènent loin, n'en doute pas ! Je suis d'ailleurs fascinée par ton vocabulaire, parfois moi je rame avec les mots, je vais finir par apprendre le dictionnaire :) mais pour toi on dirait que ça sort tout seul (bien que je me doute que non). Surtout, si tu as besoin d'aide ou quoi que ce soit pour tes fictions, n'hésites surtout pas ! Je veux vraiment être une aide pour les personnes qui comme moi souhaitent écrire et partager.

    C'est vrai que c'est vraiment difficile parfois, de savoir si on tient la route. Mais ne te décourages surtout pas !

    19
    Mercredi 10 Août 2016 à 11:23

    En fait... ca dépend des jours. Des fois les mots me viennent tout seul, les phrases, les paragraphes s'alignent comme ça sans que je n'ai rien demandé. Juste un word sous le nez et c'est partit. D'autres fois par contre, j'ouvre le word, relis l'intégralité et bloque pendant trois heures dessus... Après, question vocabulaire... Paraît-il que oui, j'ai un vocabulaire riche... Mais pour moi pas tellement, je parle "comme tout le monde" mais des mots simples et habituels pour moi sont de vrais interrogations pour d'autres et voir leur tête en mode "Euuh.. Pas compris" est parfois très drôle. Sans se moquer, of course. Pour la petite histoire, ça me vaut aussi d'être cataloguée dans les 35+ sur un jeu vidéo quand j'écris dans le chat... >.> Ça c'est moins fun.

    Merci, je n'hésiterais pas et je pense d'ailleurs faire appel à toi sur certaines petites choses sous peu, mais je galère encore un peu seule dessus pour le moment !! xD Histoire d'être bien sûre que je bloque ~  Têtue comme je suis... XD En tous cas, c'est pareil pour toi, si jamais tu as besoin fais moi signe :) Pour n'importe quelle chose que ce soit !

    20
    Mercredi 10 Août 2016 à 11:38

    C'est pareil pour moi, parfois le clavier ne va pas assez vite par rapport à mon cerveau, les idées sont débordantes... et d'autres fois, c'est tellement rageant de rester bloqué sur les mots ! :) Ça m'arrive aussi de voir les gens ne pas comprendre ce que je dis, ya des mots également que je dis, comprends, mais ne saurais pas donner la définitions et ça les fais rire :') parfois, j'ai juste l'impression de pas faire parti de leur monde, c'est étrange.

    Merci à toi pour me proposer ton aide, pour l'instant ça va, mais je n'hesiterai pas non plus ! :) Samedi j'ai la wifi toute la journée alors on se contactera :) je te souhaite de ne pas trop bloquer tout de même !

    21
    Mercredi 10 Août 2016 à 12:05

    Oui ! Ces mots qui sont une définitions à eux tous seuls à nos yeux !! Je connais !! Une camarade de classe et amie qui n'était pas française me demandait souvent de lui expliquer des mots qu'elle ne comprenait pas et c'était parfois la galère de lui trouver une définition ! Je comprends !!

    Avec plaisir pour samedi, alors !! :) Je te souhaite de ne pas rester bloquer non plus ! Pour le moment ça va, je reprends quelques chapitres que j'avais déjà écris mais qui ne me satisfaisaient pas, pour les tourner d'une autre manière et ça va plutôt bien !

    22
    Mercredi 10 Août 2016 à 14:51

    Haha on se comprends alors ! :) merci et bon courage pour ta relecture :)

    23
    Mercredi 10 Août 2016 à 15:21

    Merci c'est très gentil, bon courage à toi aussi quels que soient tes projets !! :)

    24
    Mercredi 10 Août 2016 à 16:25

    Merci ! Vivement samedi que je dévore encore de tes textes ! :)

    25
    Mercredi 10 Août 2016 à 16:29

    Héhé !!! Tu es si impatiente que ça ???

    26
    Mercredi 10 Août 2016 à 16:43

    Oui vraiment ! Moi sans la lecture, ça n'existe pas ! :)

    27
    Mercredi 10 Août 2016 à 16:45

    Oui, je comprends, je suis pareil ! Non ce qui m'étonne c'est que tu veux dévorer mes textes !! x)

    28
    Mercredi 10 Août 2016 à 17:14

    Haha literalement ! Je t'ai déjà dit que je campait sur ton blog, alors autant visiter chaque recoin de celui ci :') je suis tout simplement fascinée par ta manière d'écrire, j'adhère à tous tes écrits, mais ça tu le sais déjà. N'en es tu pas encore convaincu ? :)

    29
    Mercredi 10 Août 2016 à 21:03

    C'est vrai !! :P C'est vraiment gentil en tous cas ! ça me touches vraiment beaucoup mais j'avoue que je ne pensais pas à ce point là quand tu me disais que tu campais x) !!

    30
    Mercredi 10 Août 2016 à 21:48

    Haha ! C'est normal je trouves :) eh oui je campés vraiment :') et je comptes pas te lâcher de si tôt !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :