• Devastated

     

    C'est la toute dernière fois qu'ils se voient. Bientôt, il n'y aura plus, pour eux, ni de village ni de clan… Elle aura ce qu'elle a voulut, puisqu'il n'y aura plus rien. Seuls des souvenirs et... ce qu'il leur restera de regrets... Et Warrel n'accepte pas cela... Alors il court. Longtemps. Tellement longtemps... qu'il se retrouve à la fin du village. A cet endroit que tous les habitants du pays appellent "la fin du monde". Là où un orage éternel semble éclater depuis des millénaires.

    Il s'avance au bord de la falaise. En face de lui, des monceaux de temples s'élèvent dans les airs dans un désordre et un chaos continuel. Suspendu ainsi, les blocs de roche grisâtre offrent un chemin terrifiant sans fin, sans but, sans destination aucune. Un seul chemin de confusion qui reflète pour l'heure son état d'âme.

    Le garçon comprend cela comme un signe et alors, il s'élance. Il saute sur le premier morceau de pierre puis sur un autre. Il emprunte ce chemin qu'il sait instable et dangereux. Mais il a besoin de s'éloigner. Il ressent en lui la nécessité de s'éloigner le plus possible de la civilisation, de sa traitre d'amie, de son monde bientôt détruit. Il veut s'abandonner. Et au diable le risque qu'il a de glisser, il s'en moque. De toutes manières il va mourir. Il veut juste oublier. Oublier que sa vie n'aura été qu'un désastre.

    Après un temps, il arrive au bout de son chemin dans les airs. Les roches s'arrêtent là. Juste là, au milieu de nul part. Il n'a plus que la possibilité de rebrousser chemin. Et encore, si temps est qu'un bloc ne se soit pas délogé de cette route aléatoire... Il se retourne pour découvrir que les dalles sur lesquelles il a marché ne sont plus. Il est isolé de tout. Il s'assied alors. Les pieds pendant dans le vide, il fixe sans voir un point dans l'obscurité, au loin, dans les brumes sombres créées par l'orage.

    Pantin désarticulé, dénoué de toute envie, défait de toute pensée, il trône au-dessus du vide sans se rendre compte que sa stèle est offerte au vent et dérive. Il n'est plus lui-même. Et peut-être est-ce une bonne chose qu'il ne le soit plus. Peut-être est-ce mieux qu'il voit sans le voir son village brûler.  

    Parce qu'après tout... Tout est de sa faute.

    © Naeri


  • Commentaires

    1
    Mercredi 22 Octobre 2014 à 19:32

    Ouaahh, mais c'est méchant de laisser du suspens ! 

    Tout est de sa faute ? C'est lui qui a détruit le village ?

    J'aime bien ton texte, parce que c'est bien disposé, mmh, c'est bien écrit, il n'y a pas trop de répétition. 

    2
    Mercredi 22 Octobre 2014 à 20:02

    Merci beaucoup !! 
    Mais non ce n'est pas méchant, c'est pour laisser au lecteur la possibilité de faire vivre cette nouvelle un peu plus. 

    3
    Mercredi 22 Octobre 2014 à 20:14

    De rien !

    Ah, d'accord, je comprends mieux. :)

    4
    Vendredi 24 Octobre 2014 à 13:06

    J'aime ;) (pour changez <_<)

    J'ai besoin de me justifier, alors...je vais dire que j'aime parce que c'est mystérieux, bien écrit, et ça nous laisse imaginer les causes de cet abandon de lui-même, les causes du feu. Les causes de la trahison. Et ça nous laisse entrevoir les conséquences ^^ Je trouve. Après, chacun voit ce en quoi il croit :)

    5
    Mercredi 29 Octobre 2014 à 18:41

    C'est très beau, j'aime beaucoup tes métaphores ect.. Par contre ^^

    "Il s'avance au bord de la falaise. En face de lui, des monceaux de temples s'élèvent dans les airs dans un désordre et un chaos continuel. Suspendu ainsi, les blocs de roche grisâtre offrent un chemin terrifiant sans fin, sans but, sans destination aucune. Un seul chemin de confusion qui reflète pour l'heure son état d'âme."

    En faite, on passe du fond d'un village à ça, il faudrait un peu plus de description pour que ce soit parfait ;) Là on est pas encore bien situé dans notre esprit ^^

    Je suivrais désormais tes écrits, et ton blog je l'ajoute à mes favoris, le design est très plausible tandis qu'il a l'air actif ;)

    Bonne continuation,

    Ton nouveau lecteur,

    Aladin-san.

     

    6
    Mercredi 29 Octobre 2014 à 18:48


    En réalité, j'ai écris ce texte sur un coup de tête comme ça en une petite heure (il faut trouver la bonne musique pour s'inspirer et ça prend du temps) alors il n'est pas vraiment au top du top du... Je m'égare !
    En tous cas, merci pour ce conseil. Je vais m'affairer à la tâche et vais sûrement mettre l'article en hors ligne le temps de faire mes quelques modifications. 

    Je suis heureuse de savoir que j'ai un nouveau lecteur qui en plus me donne son avis de manière constructive. Au plaisir de te revoir ~ 

     

    7
    Mercredi 29 Octobre 2014 à 18:49

    Tout aussi,

    Je prends grand plaisir à lire tes nouvelles, c'est parfois très émouvant, bravo à toi et bonne continuation!

    8
    Dimanche 16 Novembre 2014 à 21:15

    J'adore!. Je suis super chiante d'habitude dans ce qui est d'apprécier quelque chose, mais là c'est vraiment super!

    Bonne continuation ;)

    9
    Dimanche 16 Novembre 2014 à 21:21

    Merci énormément, c'est toujours agréable d'avoir un retour positif surtout si tu me dis être difficile habituellement ! Ca me va droit au cœur !
    Au plaisir de te revoir traîner sur Pretty Lies.

    10
    Dimanche 16 Novembre 2014 à 21:31

    Ouii ben écoute, tu es ajoutée à mes favoris! ;D

    11
    Dimanche 16 Novembre 2014 à 21:59

    Merci de ce petit clique qui me fait vraiment très plaisir !! ♥

    12
    Lundi 22 Décembre 2014 à 20:35

    Au début, je n'ai pas tout compris mais j'ai adoré la fin ! Je confirme une fois de plus que tu sais écrire ;3

    13
    Lundi 22 Décembre 2014 à 21:00

    Héhé *Rire gêné* Merci Kome ♥

    14
    Lundi 19 Octobre 2015 à 16:49

    Oh nan... Vilains petit Warrel ! :(

    Je suis triste pour le personnage, c'est très triste. J'aimerais bien savoir la cause mais j'imagine que tu veux garder sa en mystère ! :')

    15
    Lundi 19 Octobre 2015 à 17:32

    C'est au lecteur de décider ~  

    16
    Dimanche 31 Juillet 2016 à 12:28

    Un texte bien mystérieux, j'aime beaucoup ça. C'est assez intrigant de savoir ce qu'il se passe ensuite, c'est assez triste, en fait. C'est bien écrit ;)

    17
    Dimanche 31 Juillet 2016 à 21:36

    Un grand merci à toi ! Je suis heureuse de te revoir par ici et contente de voir que ce texte te plaît !!

    18
    Mercredi 1er Février à 16:34

    Joli texte, et intéressant qui plus est :) Le présent de narration m'a légèrement dérangée (j'avais l'impression qu'on passait sans cesse du passé au présent, mais en fait non, en relisant, il n'y a que du présent. Confusion.), sûrement parce qu'il offre moins de possibilités de modalisation que le passé (qui comporte une kyrielle de temps :')). L'ouverture est fort sympathique !

    19
    Mercredi 1er Février à 18:25

    Ce texte date un peu mais il me semble que je l'avais commencé sur une phrase que je trouvais mieux tournée au présent et que j'avais brodé autour. Ce n'est pas mon style habituel. Je galère un peu à écrire au présent parce que j'ai l'impression d'être bloquée mais bon !

    Un grand merci pour ce commentaire, pour le temps que tu as pris à lire et à laisser un message.C'est toujours agréable à lire !

    Au plaisir de te revoir ?!

    20
    Mercredi 1er Février à 19:53
    C'était assez délicat de manier le présent de l'indicatif (parce que, comme je l'ai dit, les temps sont moins variés :')), d'autant plus que c'est un temps qui nous projette dans l'immédiateté de l'action (difficile , donc, de s'arrêter sur un moment). De manière générale, le présent rend mieux à petite dose (parce qu'il est alors exploité dans tout son potentiel, puisque mis en exergue par rapport au passé). Enfin, en tous cas, pour un texte court comme celui-là, tu t'en sors bien :)


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :